Espace Client

Mot de passe oublié ?
Diagnostic amiante Marseille 13000

Devis Express

Diagnostic immobilier Marseille 13000 04 27 86 23 13
DPE Allauch 1319 DPE Marseille 13000 DPE Marignane 13700 DPE Plan-de-Cuques 13380 DPE Allauch 13190 DPE Allauch 13190 DPE Vitrolles 13127

UFC/FNAIM: DPE - 26/11/2012

La FNAIM monte au créneau afin de défendre la profession des Diagnostiqueurs Immobiliers réalisant par exemple des diagnostics immobiliers sur Marseille, contre une énième attaque de l’association de consommateurs UFC Que Choisir. Les dénonciations de l’association, preuves à l’appui, comporte beaucoup d’informations erronées que la profession veut rétablir à travers la FNAIM.

Les enquètes de L’UFC QUE CHOISIR

  • Depuis 2008, UFC Que Choisir informent régulièrement les consommateurs à propos du manque de fiabilité du DPE à travers des enquêtes et communiqués de presse.

  • En février 2011, un communiqué dénonçait l’absence d’évolution depuis 2008 quant à la fiabilité des DPE.

  • En décembre 2011, l’UFC titrait « Diagnostic de Performance Energétique, on reste loin du compte », malgré le fait que les travaux de fiabilisation du DPE soient toujours en cours.

  • En septembre 2012, l’UFC faisait en encore état de résultats catastrophiques quant à la fiabilité des DPE réalisés.

Pour finir, début octobre dernier, l’UFC titrait « Fiabilité des DPE, de piètres évolutions, ça suffit ! » dénonçant en des termes assez explicites le ras-le-bol des consommateurs.

 

REPONSE DE LA FNAIM

Dès le 3 octobre, Claude Pascal, Président de la Chambre des Diagnostiqueurs Immobiliers FNAIM, rappelait dans une lettre ouverte au Président de l’UFC Que Choisir les faits suivants :

  • Les réflexions et réformes concernant le plan de fiabilisation du DPE, entamées par le gouvernement sortant, et confirmés par l’actuel, sont toujours en cours et l’entrée en vigueur du nouveau DPE a été reportée au 1er janvier 2013.

Ce plan de fiabilisation du DPE se déroule autour de 6 axes :

  1. Amélioration de la compétence des diagnostiqueurs à travers la double certification

  2. Amélioration de la transparence quant aux données utilisées comme base du calcul

  3. Fiabilisation de la méthode de calcul

  4. Homologation pour validation des logiciels autorisés pour la réalisation de DPE

  5. Création d’une base de données en ligne afin de suivre l’évolution de la qualité des DPE réalisés et l’état du parc immobilier français

  6. Création d’un annuaire des diagnostiqueurs certifiés afin de stopper les fraudes éventuels, ainsi qu’un contrôle in situ de chaque professionnel sur une prestation réalisée.

 

Claude Pascal insiste de plus sur la pression subie par les diagnostiqueurs de la part des propriétaires vendeurs et des professionnels de l’immobilier, depuis le conditionnement de l’octroi du Prêt à Taux Zéro Plus au classement du DPE.

En effet, il est « donc  très facile de tirer à boulet sur une profession qui, sur ce dossier presqu’encore plus que sur d’autres, a su être responsable et constructive pour être force de proposition afin d’améliorer le dispositif actuel. » Et qu’ « il est bien plus difficile de faire de la pédagogie autour d’un sujet technique et complexe, comme l’est le DPE. »

 

UNE ERREUR DE CIBLE

L’association UFC Que Choisir n’a apparemment pas compris que la fiabilisation du DPE est également l’objectif et la volonté des diagnostiqueurs immobiliers et qu’il serait donc préférable d’agir de concert plutôt que de tirer à boulets rouges sur la profession.


« Retour aux actualités

Diagnostic immobilier proche de Marseille