Loi ALURE : diags location - 17/12/2013

Le projet de loi ALUR implique des nouveautés dans le domaine des diagnostics immobiliers marseille, notament pour la location:

  • introduction de sanctions en cas de manquement aux exigences de la Loi Boutin. En effet, depuis mars 2009, la Loi Boutin impose de mentionner la superficie habitable du logement dans les baux de locations vides. A ce jour néanmoins, aucune sanction règlementaire n'est prévue en cas de manquement à cette obligation. Le projet de loi ALUR ouvrirait des recours aux locataires dans les cas de mention erronée ou manquante (sur le modèle de la Loi Carrez):
  • en cas d'absence de mention, le locataire pourrait mettre en demeure le bailleur de porter ces informations au bail et ce dans un délai d'un mois à compter de la prise d'effet du contrat de location. En cas de non réponse du bailleur sous 1 mois, le locataire aurait donc 3 mois pour saisir la juridiction compétente afin d'obtenir éventuellement la diminution du loyer
  • en cas de surface erronée du plus de 5%, le locataire pourrait demander une diminution du loyer proportionnelle à l'écart constaté.

« Retour aux actualités
Une question ? Contactez-nous 04 91 00 39 27 Du lundi au vendredi
9h30-12h30 et 14h00-18h00
Nos avantages
Diagnostic amiante Martigues

Devoir de conseil

Les diagnostics immobiliers et
leurs enjeux n'auront plus de
secrets pour vous

Diagnostic immobilier Aubagne

Professionnels fiables

Plus de 10 ans d'expérience
avec une exigence sur
la veille réglementaire

Diagnostic amiante Aubagne

Qualité

Des rapports clairs et lisibles
avec photos, croquis et synthèse

DPE La Ciotat

Rapidité et réactivité

Rendez-vous et transmission
des rapports rapides

DPE Cassis

Suivi des dossiers

Questions, mises à jours,
actualisation après travaux

DPE Gardanne

Tarifs fixes et cohérents

Tous nos tarifs sont prédéfinis en
fonction de la taille de votre bien
et des diagnostics à réaliser